Diégèse  lundi 18 octobre 2004



ce travail est commencé depuis 1753 jours et son auteur est en vie depuis 16206 jours (2 x 3 x 37 x 73 jours) 2004

ce qui représente 10,8170% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Peut-être toutefois n'existent-elles pas toutes entièrement telles que je les comprends par le sens, puisque cette compréhension des sens est en bien des choses fort obscure et confuse ; mais il y a au moins en elles tout ce dont j'ai une intellection claire et distincte, c'est-à-dire tout ce qui, envisagé en général, est compris dans l'objet de la mathématique pure. Je me demande ce qui, pour Descartes, est obscur et confus dans la compréhension des choses corporelles par les sens. Les balbutiements de la médecine ? Il s'agit tout aussi bien de l'irréductibilité des choses corporelles à la raison qui fait que la chose corporelle ne saurait être comprise dans l'objet de la mathématique pure. C'est aussi sans doute ce que certains appellent l'esprit.
 












2003 2002 2001 2000