Diégèse  dimanche 24 octobre 2004



ce travail est commencé depuis 1759 jours et son auteur est en vie depuis 16212 jours (22 x 3 x 7 x 193 jours) 2004

ce qui représente 10,8500% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Autrement, en effet, quand le corps est blessé, moi qui ne suis rien d'autre qu'une chose qui pense, je ne sentirais pas pour autant de la douleur, mais je percevrais cette blessure par l'entendement pur, comme le pilote perçoit par la vue ce qui se casse dans le bateau ; et quand le corps manque de nourriture ou de boisson, j'en aurais une intellection expresse, et non des sentiments confus de faim et de soif. Je suis donc une chose qui pense et qui ressent et la pensée et la sensation sont indissociables. Je parierais bien que Descartes va bientôt introduire une hiérarchie entre la raison et la sensation alors qu'il vient juste de démontrer le contraire. Mais Freud donnera une troisième dimension à cette psychosomatique : l'inconscient, qu'il usera jusqu'à la corde en sous définitions que je ne peux jamais me rappeler. C'est sans doute ce sujet qu'évoque le livre que mon voisin lisait dans le train qui me ramenait de Lyon cet été.
 














2003 2002 2001 2000