Diégèse  lundi 6 septembre 2004


ce travail est commencé depuis 1711 jours et son auteur est en vie depuis 16164 jours (22 x 32 x 449 jours) 2004

ce qui représente 10,5853% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
De plus, la faculté d'imaginer, dont j'expérimente l'usage quand je m'occupe de ces choses matérielles, semble indiquer qu'elles existent ; car si l'on considère bien attentivement ce qu'est l'imagination, elle apparaît comme n'étant rien d'autre qu'une certaine application de la faculté cognitive à un corps qui lui est intimement présent et donc existant. La faculté d'imaginer son propre corps et d'imaginer sa propre maladie : une certaine application de la faculté cognitive à un corps... la faculté... un corps qui lui est intimement présent et donc existant. Si mon corps est intimement présent à ma faculté cognitive, alors, que dire des symptômes et de la somatisation ? Si Descartes admets un corps psychosomatique, pourquoi refuse-t-il l'émotion ?
 
















2003 2002 2001 2000