Diégèse  vendredi 10 septembre 2004


ce travail est commencé depuis 1715 jours et son auteur est en vie depuis 16168 jours (23 x 43 x 47 jours) 2004

ce qui représente 10,6074% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Et bien que, à cause de l'habitude que j'ai d'imaginer toujours quelque chose quand je pense à une chose corporelle, je me représente peut-être alors confusément quelque figure, il est pourtant évident que cette figure n'est pas un chiliogone, parce qu'elle ne diffère en rien de celle que je me représenterais aussi si je pensais à un myriogone ou à tout autre figure d'un très grand nombre de côtés ; et elle ne sert à rien pour discerner les propriétés qui distinguent un chiliogone des autres polygones. Je pense d'abord que Descartes a raison, puis, très vite, je sais que je ne me représenterai jamais un chiliogone comme un myriogone car dans le myriogone il y a myriade et je pense aux étoiles alors que dans chiliogone il y a je ne sais quoi d'inquiétant. Car la langue est aussi émotion et les mots ont une saveur qui permet la poésie. Si un myriogone était représenté mentalement comme un chiliogone, cela détruirait toute la poésie et jusqu'à Homère et même l'épopée de Gilgamesh.
 















2003 2002 2001 2000