Diégèse  vendredi 17 septembre 2004


ce travail est commencé depuis 1722 jours et son auteur est en vie depuis 16175 jours (52 x 647 jours) 2004

ce qui représente 10,6461% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
D'abord, donc, j'ai senti que j'avais une tête, des mains, des pieds et tout le reste de ce qui compose ce corps que je regardais comme une partie de moi, ou peut-être comme moi tout entier ; j'ai senti que ce corps se trouvait en relation avec beaucoup d'autres corps, dont il pouvait être affecté diversement en bien ou en mal, et je mesurais ces biens par un certain sentiment de plaisir, et les maux par un sentiment de douleur. D'abord donc, je me rappelle que j'ai senti que j'avais un corps car il est entré en collision avec d'autres corps. C'est dans la relation avec les autres corps, que ce soit la dureté du carrelage de la cuisine ou la fluidité du sable des plages de la mer du nord, c'est bien par les autres corps que j'ai eu la capacité de penser. N'est-ce pas la privation de cette capacité à appréhender l'extérieur qui définit l'autisme ? Et encore une fois Descartes et tous ses autres corps m'amuse.
 
















2003 2002 2001 2000