Diégèse  samedi 25 septembre 2004



ce travail est commencé depuis 1730 jours et son auteur est en vie depuis 16183 jours (16183 = nombre premier) 2004

ce qui représente 10,6902% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Je ne pouvais en effet jamais en être séparé comme de tous les autres corps ; je sentais en lui et pour lui tous les appétits et toutes les affections ; et enfin c'est dans les parties de ce corps, et non pas en d'autres situées hors de lui, que j'éprouvais la douleur et le chatouillement du plaisir. Je ne croyais pas que Descartes allait un jour de septembre parler de plaisir. Mais il parle aussi de douleur. La sensation est du corps inséparable ? En est-il vraiment de même lorsque cette sensation est transcendantale et rend grâce de la présence de Dieu ? Je crois que j'ai des sensations en dehors de mon corps, mais ce n'est sans doute pas vrai.







 






2003 2002 2001 2000