Diégèse  mardi 9 août 2005


ce travail est commencé depuis 2048 jours et son auteur est en vie depuis 16501 jours (29 x 569 jours)
2005

ce qui représente 12,4114% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Le nombre des morts sur les routes en France en juillet 2005 est plus important que le nombre des morts sur les routes en France en juillet 2004. Les ministres, le ministre des routes, précédemment ministre de la justice et le ministre de l'intérieur, précédemment ministre de l'intérieur en passant par les finances, en passant par l'agitation, disent que c'est inacceptable et qu'il faut renforcer la dose de médicament de contrôles, de radars, de procès-verbaux.

Et il suffit de rouler un peu sur les routes de France pour savoir, pour comprendre, pour évidemment comprendre que cela ne sert à rien. Comme un médicament nouveau sur une maladie chronique, le contrôle peut soudain, pour un temps limité, faire croire qu'il agit. Et puis, la maladie chronique demeure chronique. 

La sécurité sur les routes, comme la sécurité dans les villes, comme la sécurité dans les transports, comme la sécurité dans les cités, c'est d'abord la paix, c'est d'abord la paix sociale, c'est d'abord une nouvelle paix sociale. 

On nous met ce pays à feu et à sang.






2004 2003 2002 2001 2000