Diégèse mercredi 17 août 2005


ce travail est commencé depuis 2056 jourset son auteur est en vie depuis 16509 jours (3 x 5503 jours)2005

ce qui représente 12,4538% de la vie de l'auteur

hier L'atelier du textedemain




Il y a parfois, il y a souvent, juxtaposition de mauvaises nouvelles, juxtaposition de catastrophes, et la tristesse et le malheur.

Un avion s'écrase au Venezuela.
La terre a tremblé au Japon.

Et si l'on regarde bien, et si l'on regarde mieux, les catastrophes de première page, de premier plan, de première visibilité, sont constellées de plus petites peines, qui sont pour certains de plus grandes peines.

Les catastrophes et la tristesse et le malheur se font dans nos cœurs, nos cœurs de gens, de la concurrence.

Ginette Neveu et Marcel Cerdan sont morts dans le même avion en 1949. Qui se souvient que Ginette Neveu était violoniste ? Qui va se souvenir bientôt de Marcel Cerdan ?

L'oubli des catastrophes fait dans nos cœurs concurrence à l'oubli des morts, fait dans nos cœurs concurrence à l'oubli.






20042003200220012000