Diégèse  vendredi 19 août 2005


ce travail est commencé depuis 2058 jours et son auteur est en vie depuis 16511 jours (11 x 19 x 79 jours)
2005

ce qui représente 12,4644% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Le journaliste du Monde qui tenait un "Blog" sur "les Islams" de France décide d'arrêter après un article jugé calomnieux d'un quotidien israélien qui lui reproche notamment d'avoir inventé le mot islamophobe.
Ma vanité me conduit à penser que j'aimerais bien qu'un journal, un journal de nulle part, me reproche ou m'accuse d'avoir inventé un mot, d'avoir inventé un seul mot.
J'essaye.
Sémitophobe
, sémitophobie : sentiment d'une société occidentale, notamment la société française, regardant avec suspicion les peuples et les cultures des territoires situés à l'Est au delà du Danube et au Sud au delà des Pyrénées. Exemple : "La sémitophobie peut expliquer jusqu'à aujourd'hui la méfiance relative qu'ont les Français envers les Espagnols."

Autre exemple : la montée puissante de la sémitophobie en France accroît fortement les tensions entre les Juifs et les Musulmans.

Et encore : la sémitophobie englobe dans le même sentiment antisémitisme et racisme anti arabe. Elle s'exprime parfois dans le parler dit populaire sous la forme : "tous des bougnoules". Elle est le véritable fléau d'intolérance contre lequel la société française doit se prémunir.

Google ne recense aujourd'hui aucune occurrence de sémitophobe et garde la trace de sémitophobie dans un message retiré du site car non validé par la rédaction, refusant ainsi sans doute avec justesse le premier acte d'apologie de la sémitophobie. 
Je n'ai donc rien inventé.

Demain, j'inventerai un autre mot, mais sémitophile est déjà pris.







2004 2003 2002 2001 2000