Diégèse  vendredi 15 avril 2005


ce travail est commencé depuis 1932 jours et son auteur est en vie depuis 16385 jours (5 x 29 x 113 jours)
2005

ce qui représente 11,7913% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Plus tard dans la nuit, dans une nuit de pauvres, le feu.
C'est à Paris, c'est au centre de Paris, c'est dans un hôtel, c'est dans un hôtel pour pauvres, avec des enfants pauvres, au centre de Paris. Il y a aussi des prostituées, d'anciennes prostituées. On ne sait pas si elles sont pauvres. Elles sont pauvres. Depuis longtemps la rue de Provence au centre de Paris n'évoque jamais plus les vacances, n'évoque jamais plus le Sud, n'évoque jamais plus rien que la relégation. Dans la nuit des pauvres, le feu, dans la nuit du centre de Paris, le feu.

La mort.
Dans le jour, dans le jour de Paris, dans le jour du centre de Paris, les mots s'agenouillent, pour les morts, pour les blessés, pour les enfants morts, devant la violence de la mort, devant le feu éteint.
Le jour.






2004 2003 2002 2001 2000