Diégèse  dimanche 11 décembre 2005



ce travail est commencé depuis 2172 jours et son auteur est en vie depuis 16625 jours (53 x 7 x 19 jours)
2005

ce qui représente 13,0647% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Il faudra cesser. Il faut que ça cesse. Maintenant ça suffit. C'est lassant. C'est systématique. Cela tourne au procédé. C'est banal. C'est attendu. On le sait déjà. Il faut arrêter. Il faut arrêter de critiquer, il faut arrêter la critique. Il faut arrêter la critique systématique, la critique de tout, de rien, de l'expression politique, de ce que l'on nomme l'expression politique, parce que ça désespère. Il faut arrêter la critique de l'expression médiatique, parce que ça désespère.
Le Monde 2 de la semaine dernière. Deux articles. Un sur la Chine, un sur le Rap en France. Rien à dire. Rien à critiquer. Deux articles informés. Deux articles reposants car bien informés. Deux articles sur lesquels on peut se reposer, deux articles qui ne font pas basculer dans l'insécurité de la mauvaise information, de la désinformation médiatisée.
Mais Arnaud Montebourg crée le mouvement "Rénover maintenant".
Vite il faut arrêter. La critique pointe. Elle pousse. Elle veut sortir. Elle veut brocarder cette entreprise gominée de rénovation. Elle veut persifler sur les termes "rénovation", "réforme", "révolution"... Mais l'on dira que "Réformer" était déjà pris par Martine Aubry. Etc. Stop. Après tout, on s'en fout.







2004 2003 2002 2001 2000