Diégèse  samedi 17 décembre 2005



ce travail est commencé depuis 2178 jours et son auteur est en vie depuis 16631 jours (16631 = nombre premier)
2005

ce qui représente 13,0960% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Le Mont-Blanc ne fait plus 4807 mètres mais 4808,75 mètres, selon les dernières mesures, les toutes dernières mesures scientifiques.
Le ministre de l'éducation nationale a donc plusieurs possibilités. Il peut présenter des excuses nationales à la population qui a été forcée d'apprendre, obligée contrainte, pendant des générations, d'apprendre que le Mont-Blanc culminait à 4807 mètres. Le ministre peut proposer aux députés de voter une loi reconnaissant les bienfaits d'un Mont-Blanc à 4807 mètres. Il peut affirmer que le Mont-Blanc à 4807 mètres provoquait la dyslexie des enfants. Il peut faire ce qu'il veut, tout ce qu'il veut. Le Mont-Blanc demeure dans ses hauteurs glaciaires. Le Mont-Blanc appartient aussi aux rêves des enfants.






2004 2003 2002 2001 2000