Diégèse  mardi 20 décembre 2005



ce travail est commencé depuis 2181 jours et son auteur est en vie depuis 16634 jours (2 x 8317 jours)
2005

ce qui représente 13,1117% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Un ministre, toujours le même, celui de la méthode globale a dit : "La valeur du respect a été oubliée pendant plusieurs décennies".
Plusieurs décennies, c'est au moins deux décennies.
Deux décennies : 1985. Si cela fait deux décennies que la valeur du respect a été oubliée, alors c'est la faute de la Gauche et plus particulièrement de Mitterrand.
Trois décennies : 1975. C'est la faute de Giscard. Difficile de penser que ça puisse être la faute de Giscard. Donc cela ne fait pas trois décennies que la valeur du respect a été oubliée. Cela doit faire plus.
Quatre décennies : 1965. Mais l'on sait bien que 1965, c'est 1968, cela veut dire en fait, évidemment, 1968. C'est la faute de 1968. "La chienlit" avait dit de Gaulle.
Il n'est même pas, même plus nécessaire de commenter, de s'interroger. Il n'est même plus nécessaire de rire ou de ricaner sur cette propension, sur ce mouvement, sur cette direction, sur ce mensonge qui consiste à laisser penser que c'était mieux avant et que l'on va revenir en arrière, combattre ceux qui il y a quarante ans étaient déjà vos adversaires, vos adversaires joyeux. Ce n'est même plus nécessaire de dénoncer cette réaction, c'est tellement ridicule.






2004 2003 2002 2001 2000