Diégèse  mercredi 21 décembre 2005



ce travail est commencé depuis 2182 jours et son auteur est en vie depuis 16635 jours (3 x 5 x 1109 jours)
2005

ce qui représente 13,1169% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Je ne comprends pas pourquoi la proposition de mettre des policiers dans les lycées provoque un débat aussi violent chez les enseignants. On trouve bien des lycéens dans les commissariats. On dira que ce n'est pas la même chose. Ce n'est certes pas la même chose. Ce qui est différent, ce qui diffère, c'est la position d'autorité, c'est l'exercice de l'autorité, au nom d'une règle, d'une loi, d'un règlement. Ce n'est donc pas la même chose. C'est donc très différent. J'ai donc une autre idée. Mettons des enseignants dans les commissariats et pour les volontaires, laissons-les accompagner les patrouilles de police et les contrôles d'identité. Dans le meilleur des cas, policiers et enseignants échangeront sur l'absence de recettes, de recettes bêtes, toutes faites, sur l'exercice de l'autorité, ils échangeront sur le sens de l'histoire, sur l'histoire qui montre que les règles et les règlements n'ont jamais empêché les révoltes. Dans le pire des cas, les enseignants comprendront mieux, sans doute, la rage de leurs élèves.






2004 2003 2002 2001 2000