Diégèse  vendredi 30 décembre 2005



ce travail est commencé depuis 2191 jours et son auteur est en vie depuis 16644 jours (22 x 3 x 19 x 73 jours)
2005

ce qui représente 13,1639% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




La loi sur le temps impose d'intercaler une seconde supplémentaire à la quarante-et-unième seconde de la dernière minute de l'année, pour ne pas laisser dériver le temps, parce que la rotation de la terre est trop irrégulière et que c'est pourtant la rotation de la terre qui définit le temps, qui fait obéir le temps des horloges atomiques, et c'est la rotation de la terre qui impose de décaler d'une seconde les horloges atomiques.
La loi sur le temps est une bonne loi. C'est une loi rigoureuse, c'est une loi précise, c'est une loi qui obéit à la rotation de la terre et l'on se prend à espérer, et l'on se prend à imaginer que toutes les lois, que toutes les lois républicaines, que toutes les lois humaines soient aussi rigoureuses, soient aussi précises que la loi sur le temps, et que la loi sur l'air, la loi sur le feu et la loi sur l'eau et aussi la loi sur la terre, la loi sur la planète entière, que toutes ces lois soient dotées des mêmes qualités que la loi sur le temps et qu'elles imposent aussi leurs règles aux horloges internes, aux régulateurs internes, aux pouvoirs des hommes, à ce que les hommes appellent encore, encore pour un temps, leur pouvoir.






2004 2003 2002 2001 2000