Diégèse  samedi premier janvier 2005


ce travail est commencé depuis 1828 jours et son auteur est en vie depuis 16281 jours (35 x 67 jours)
2005

ce qui représente 11,2278% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




Alors il aura fallu, il aura bien fallu qu'ils meurent, les pauvres, les plus pauvres, à côté de vos hôtels et des plages volées à leur pauvreté, et que quelques uns d’entre vous meurent aussi, dans la même soudaine pauvreté pour que vous puissiez voir qu'ils sont pauvres.

Alors, l'immense silence de leurs morts anonymes doit s’éteindre devant la barbarie de votre communication et vous pensez pouvoir payer ce silence-là, ce silence silencieux de toutes ces morts que vous avez longtemps dédaignées et que dans votre aveuglement vous continuez de silencieusement dédaigner.


Alors il vous faut des chiffres, il faut aligner des chiffres pour que vous consentiez un instant à penser à cette pauvreté pauvre de l'homme. Alors il faut que vos médias alignent des chiffres et que tous les salauds de la terre se donnent la main, coalisés, et payent on ne sait quel bruit défait qui ne rachète rien, et surtout pas le silence.


Alors vous inventez, avec vos pauvres mots de politicards, des complaintes et des larmoiements. 


Et bien, au risque de votre ostracisme, au risque d’être accusé de la plus grande sécheresse de cœur, je ne pleurerai pas avec vous mais je pleurerai pourtant à la plus petite offense qui vous sera faite, demain, dans le silence revenu. Mes pleurs vous laisseront silencieux et je vous dédie ma prière.






2004 2003 2002 2001 2000