Diégèse  lundi 3 janvier 2005


ce travail est commencé depuis 1830 jours et son auteur est en vie depuis 16283 jours (19 x 857 jours)
2005

ce qui représente 11,2387% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Il faut laisser au politique ce qui revient au politique et à la charité ce qui revient à la charité. Solliciter à ce point la charité publique pour un événement qui devrait être d'abord politique, c'est masquer confortablement l'urgence d'un traitement politique de cet événement. Alors, quand l'événement n'est rien de moins que la mort de 145 000 personnes, aux dernières estimations, le commerce de la charité, ou la charité mise en commerce, tonitrue pour cacher l'immense silence politique de la planète.

Même les chaînes de télévision ont donné de l'argent, sans doute moins cependant que ce qu'elles ont gagné de recettes publicitaires supplémentaires grâce au tsunami.

On pleurera un jour sur l'absence désormais totale d'espoir de révolution.






2004 2003 2002 2001 2000