Diégèse  samedi 15 janvier 2005


ce travail est commencé depuis 1842 jours et son auteur est en vie depuis 16295 jours (5 x 3259 jours)
2005

ce qui représente 11,3041% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Un message publicitaire pour un téléphone mobile annonce : "On l'a ou on ne l'a pas". Comment ne pas être frappé, chaque fois, par la morale cynique et violente portée chaque jour par la publicité, qui mêle à satiété les ambiguïtés entre les verbes être et avoir ? "Qu'est-ce que j'ai ?" dit-on inquiet quand on est regardé de façon insistante. J'ai, donc j'ai donc je suis, disent les Descartes publicitaires. Dans un des chants liturgiques, les fidèles, dans une sublimation qui chaque fois, cependant, me fait sourire, chantent : "Je n'ai d'autre désir que de t'appartenir". Les métaphores de la foi utilisent aussi souvent le thème de la pénétration. Mais l'Église distingue la pénétration de la possession, et la possession, c'est le diable pour l'Église.

Mais le Christ propose la porte étroite, propose de ne pas avoir pour être enfin.






2004 2003 2002 2001 2000