Diégèse  dimanche 24 juillet 2005


ce travail est commencé depuis 2032 jours et son auteur est en vie depuis 16485 jours (3 x 5 x 7 x 157 jours)
2005

ce qui représente 12,3264% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Prendre son essor, c'est partir en tournoyant et l'on imagine un effort particulier, une grande énergie, une énergie puissante, une énergie qui se dépense doucement, déterminée.
 

Prendre son essor, tournoyer, avec énergie, avec détermination.

Mais le temps ne prend pas son essor. Le temps est isochrone.

Mais la vie ne prend pas son essor. La vie est isochrone.

Regarder encore le ciel.
 










2004 2003 2002 2001 2000