Diégèse  lundi 16 mai 2005


ce travail est commencé depuis 1963 jours et son auteur est en vie depuis 16416 jours (25 x 33 x 19 jours)
2005

ce qui représente 11,9578% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Un article : "un employé de l'hôpital Necker tué à coup de sabre". Au fil de l'article, on apprend que le crime n'a rien à voir avec un trouble psychiatrique, n'a rien à voir avec l'hôpital et qu'il s'agit d'une affaire privée entre la victime et le meurtrier. L'article distille cependant des éléments, des indices, des éléments qui suscitent la frayeur - le quartier des enfants -, qui suscitent la frayeur rétrospective, et l'article distille aussi des indices de soupçon, des indices d'aiguillage, des indices d'aiguillage vers une affaire passionnelle, vers une affaire passionnelle de mœurs.
Enfin l'article rappelle le meurtre des infirmières de l'hôpital psychiatrique de Pau, alors même que le corps de l'article prétend démontrer que les deux affaires n'ont rien de semblable.


Ainsi, l'article fonctionne sur la même batterie de fantasmes que celle du meurtrier, ainsi l'écriture de l'article rend compte de la même batterie de fantasmes que celle du meurtrier : le sabre, les enfants, le sang, le sabre ensanglanté.


C'est dans le journal "Le monde" avec l'A.F.P. et REUTERS. Ce n'est pas dans Détective.



de nouvelles dates :
le 16 juin 2004
le 24 avril 2003
le 27 août 2002
le 29 novembre 2002






2004 2003 2002 2001 2000