Diégèse  mardi premier novembre 2005


ce travail est commencé depuis 2132 jours et son auteur est en vie depuis 16585 jours (5 x 31 x 107 jours)
2005

ce qui représente 12,8550% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Il n'y a pas de satisfaction, il n'y a aucun plaisir à avoir raison, à avoir eu raison de penser, de penser et d'écrire que ce qui se passait, que ce qui allait se passer, que la politique sécuritaire, que la politique à l'emporte pièce, à l'emporte vie, à l'emporte espoir allait mettre le pays à feu et à sang. 
Mais l'on peut penser et l'on peut même croire et même espérer que quelques quartiers de banlieue, ce n'est pas tout le pays, que Clichy-sous-Bois, Montfermeil, Aulnay-sous-Bois, Epinay-sur-Seine, Sevran, ce n'est pas tout le pays. 

On peut le penser et on peut même le croire, mais c'est pourtant tout le pays. 

Il y a quelque chose qui vient remplacer l'ancienne, la très ancienne solidarité ouvrière, l'ancienne solidarité prolétarienne, la solidarité des faubourgs et celle des barricades, c'est la solidarité de la périphérie, c'est la solidarité périphérique. 

Tous les indicateurs sont présents, tous les indicateurs qui désignent une culture spécifique qui peut forger cette solidarité. Unité du cadre urbain, du paysage urbain. Unité du mode de vie. Unité de la condition sociale. Unité des conditions sociales. Unité de langage. Unité de langue. Unité de goût. Unité d'espoir et unité de consommation dans les mêmes magasins aux mêmes enseignes. Unité des sorties, unité des loisirs. Unité historique. 

Il y aura donc, il devra bien y avoir unité de la lutte.






2004 2003 2002 2001 2000