Diégèse  jeudi 10 novembre 2005


ce travail est commencé depuis 2141 jours (2141 = nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 16594 jours (2 x 8297 jours)
2005

ce qui représente 12,9023% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Il n'est pas encore sept heures, pas tout à fait. On s'était habitué, comme dans les temps de trouble, comme dans les temps troublés, à se réveiller, à se faire réveiller par les dépêches qui annonçaient le nombre de voitures brûlées, le nombre de personnes interpellées, le nombre de policiers blessés, car il semblait, car il avait semblé que c'étaient les trois indicateurs retenus pour mesurer ce qui se passait puisque tout se mesure, puisque tout doit se mesurer.
Ce matin, rien. Avant sept heures, rien. Sauf peut-être quelques bagarres devant huissier à la section du 15ème arrondissement du parti socialiste. Il faudra donc commencer à apprendre à compter les huissiers, au parti socialiste. Il faudra donc apprendre à ne pas craindre le ridicule, le franchement ridicule, le franchement déplacé.
Ce matin, rien. Il ne s'est rien passé cette nuit. Il ne s'est rien passé du tout

Sans doute pas


Alors ? Rien sur l'A.F.P. Rien sur Reuters. Rien dans les journaux.

Alors ? C'est peut-être l'internet qui ne marche pas. C'est peut-être l'information qui ne marche pas. C'est peut-être l'information qui montre, qui démontre, qui prouve sa façon d'informer.
Tout est possible, tout est vraiment possible, puisque l'on n'a plus confiance, puisque l'on n'aura plus jamais confiance dans cette information-là, dans cette façon d'informer.






2004 2003 2002 2001 2000