Diégèse  vendredi 18 novembre 2005


ce travail est commencé depuis 2149 jours (7 x 307 jours) et son auteur est en vie depuis 16602 jours (2 x 3 x 2767 jours)
2005

ce qui représente 12,9442% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Fiction : journal d'un "terroriste".
Je ne pensais pas au froid quand je suis arrivé là-bas. Je ne m'imaginais pas qu'il pouvait faire froid à Damas. Pour moi, c'était l'Arabie, le désert, la chaleur, le sable. On est allé au restaurant. On a mangé grec, ou turc, je ne savais pas. On m'a dit que ce n'était ni grec ni turc mais arabe, vraiment arabe. Plus loin, il y avait des églises. Je ne savais pas qu'il y avait des églises à Damas. On m'a dit qu'il y a des églises depuis le début des églises. Je ne savais pas. En fait, je ne savais rien. Mais demain, je pars pour Bagdad. Là, je sais. Enfin, je crois. Je serais bien resté à Damas. J'ai froid.
Dépêche.
 
La France "exporte" des terroristes en Irak, selon la Place Beauvau
LEMONDE.FR | 17.11.05 | 19h27  •
Mis à jour le 17.11.05 | 20h19


Mais surtout, dit le ministre de l'intérieur, surtout il ne faut pas, il ne faudrait surtout pas faire d'amalgame entre l'Islam et le terrorisme, il ne faut pas, il ne faudrait pas faire d'amalgame entre les jeunes et les voyous, il ne faut pas faire d'amalgame entre la racaille et les jeunes immigrés. Monsieur SARKOZY, c'est bizarre comme on veut toujours amalgamer vos paroles, comme on vous comprend mal...

Mais l'on sait aussi très bien écouter et l'on entend de loin, de très loin, le genre de bruit que vous faites. On a appris à écouter ce genre de bruit et il nous a toujours cassé les oreilles.






2004 2003 2002 2001 2000