Diégèse  vendredi 28 octobre 2005



ce travail est commencé depuis 2128 jours et son auteur est en vie depuis 16581 jours (3 x 5527 jours)
2005

ce qui représente 12,8340% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte
demain




Comme le monde est trop complexe, comme il est trop compliqué, trop difficile à comprendre, tout tarabiscoté, plutôt que de nous l'expliquer, de tenter de nous l'expliquer, ceux qui ont la responsabilité de proposer, de suggérer et d'agir veulent nous faire croire qu'ils vont simplifier ce monde compliqué.

Mais le monde se rebiffe.


Car le monde ne craint pas, en fait ne craint pas du tout la complication, la complexification. La démocratie, la vraie, le gouvernement par le peuple, c'est beaucoup plus compliqué que la dictature. La justice sociale, le partage social, c'est beaucoup plus compliqué que l'injustice sociale, que l'égoïsme social. Le souci de l'autre est plus compliqué que le souci de soi. La douleur de l'autre est plus mystérieuse encore que sa propre douleur.


Alors, le monde politique qui s'avance en brandissant des idées simples, des idées de simplicité, des idées de simplification, ne s'avance qu'avec des idées simplistes, des idées de régression, de régression sociale, de régression humaine.


Et l'on raye, et l'on nettoie, alors on raye, alors on nettoie.







2004 2003 2002 2001 2000