Diégèse mardi 27 septembre 2005



ce travail est commencé depuis 2097 jours (32 x 233 jours) et son auteur est en vie depuis 16550 jours (2 x 52 x 331 jours)
2005

ce qui représente 12,6707% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte
demain




La mort d'un homme de théâtre, c'est la mort d'un homme, comme la mort de tous les hommes, mais elle emporte, mais elle arrache, pourtant, pourtant et malgré tout, plus de rêves, plus de mots et plus de rêves, car elle emporte, car elle arrache aussi les rêves des auteurs et les rêves des spectateurs, c'est la mort d'un artiste, c'est la mort des artistes.

Gilles Zaepffel. Théâtre Écarlate. Atelier du plateau.


Mais la mort de Gilles Zaepffel, c'est aussi la mort d'un homme politique, pas la mort d'un homme de la politique, pas un politicien, pas un politicard, mais un homme politique, qui fait de la politique parce que la misère, l'injustice, la bêtise bien pensante sont intolérables.


Alors quand la mort emporte, quand la mort arrache un artiste politique, un artiste de la mystique politique, alors, le froid redouble, il faut serrer les rangs.  







2004 2003 2002 2001 2000