Diégèse  lundi 7 août 2006


ce travail est commencé depuis 2411 jours et son auteur est en vie depuis 16864 jours (25 x 17 x 31 jours)
2006

ce qui représente 14,2967% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texte après le texte
Le début de la séquence semble indiquer que ce sera une séquence triste, que ce sera une séquence déprimée, dépressive, une séquence qui broie du noir et aucune autre couleur et que les personnages vont encore sombrer dans l'atonie, dans l'apathie.

Et pourtant ce pourrait être une séquence combative, une séquence qui bouge, qui enlève, une séquence qui avance, qui fait avancer le texte.

Mais je sais bien, mais je sais bien aussi que le texte n'avance pas, qu'il n'est pas fait pour avancer.

Mathieu : rien ne nous oblige cependant à être tristes, à jouer tristes car nous ne sommes pas tristes. Au pire, notre existence est triste, cette existence fausse, cette existence de scène, ce jeu, ce jeu-là, ce jeu qui conduirait Descartes à distinguer encore l'existence de l'essence et à conclure que nous n'existons pas.

Noëmie : le soleil est tendre. Il suffit de prendre le soleil.

Mathieu : nous n'existons plus. Nous avons existé cependant. Nous avons existé davantage. Nous dialoguions, nous expérimentions des dispositifs. Maintenant, les journées sont plus longues mais nous faisons durer le temps, nous faisons juste durer le temps.

Mathieu a raison. rien ne les oblige à la tristesse, rien ne les oblige à la déprime ni à la dépression. rien ne les oblige à rien si ce n'est pourtant à faire durer le temps, à continuer leur expérience, leur expérimentation de théâtre réalité qui dure et qui va durer, qui va durer toute une année et qui va durer encore. 

La durée est à la fois un des éléments de la philosophie de Bergson et un matériau de base pour la diégèse. Jouer avec la durée, faire exploser la durée diégétique et le texte implose et les personnages se retrouvent hors texte, hors jeu.

 




2005 2004 2003 2002 2001 2000




Un tourisme intelligent, correct, respectueux, instruit, accessible, éduqué, ennuyeux. Distinguer l'existence de l'essence. Le soleil est tendre. Je pense à des journées plus longues. Juste regretter qu'il n'y ait plus de mer, de soleil, d'embruns. Je ferai autrement.