Diégèse  mardi 8 août 2006


ce travail est commencé depuis 2412 jours et son auteur est en vie depuis 16865 jours (5 x 3373 jours)
2006

ce qui représente 14,3018% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Le problème rencontré, le problème textuel rencontré, ce problème, c'est bien que les matériaux issus des années précédentes sont par essence et par existence frappés de nostalgies, frappés au coin de la nostalgie et que c'est difficile et que c'est très difficile de ne pas colorer le texte de cette année de la nostalgie inscrite en mode "natif" des textes des années précédentes. Mais cela pourrait être possible, cela pourrait bien être possible, cela devrait être possible, cela devrait bien être possible, de raconter quelque chose. Mathieu : il est toujours possible de recommencer, de recommencer les expérimentations et même des innovations. Nous pourrions par exemple imaginer un dispositif didascalique en trois dimensions. C'est ce qu'a permis, un temps, le cinéma, avant de faire autre chose. Je dirais que je me rappelle le bruit insensé de la mer et ce serait la mer et le bruit insensé.

Noëmie : s'il s'agit de didascalies en trois dimensions, il faudra me donner des moyens de production.

Gustav : il n'y a jamais ici de problème de production. Il n'y a jamais rien de cet ordre.

Comme si les personnages étaient capables de tout inventer pour éviter de dire, pour éviter de parler, de parler vraiment et de dire vraiment, de se parler vraiment et en se parlant vraiment de s'adresser vraiment à quelqu'un, à quelqu'un qui lirait un texte, à quelqu'un qui verrait un spectacle, à quelqu'un qui serait considéré comme potentiel puis advenu par un travail d'écriture, un travail d'imagination qui sans lui, qui sans elle, pourrait ne plus circuler, pourrait mourir.
 






2005 2004 2003 2002 2001 2000




&. Penser une montagne dépourvue de vallée. Un ange sans doute. Je caresse les arbres. Le bruit insensé de la mer. Le ciel a chanté sur la mer et sur la dune.