Diégèse  mercredi 23 août 2006


ce travail est commencé depuis 2427 jours et son auteur est en vie depuis 16880 jours (24 x 5 x 211 jours)
2006

ce qui représente 14,3780% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Je ne sais pas si les personnages, mes personnages, ces personnages-là qui sont mes personnages, que je reconnais comme mes personnages, je ne sais s'ils sont capables, s'ils sont vraiment capables de tirer d'une conversation des sensations inédites. Je ne sais même s'ils ont des sensations - ce qui n'a pas de sens s'agissant de personnages - ou s'ils provoquent des sensations - ce qui peut légitimement être attendu de personnages engagés dans un texte de littérature -. Mathieu : nous ne sommes pas là pour apprendre. Nous ne sommes même pas là pour exister. Il faudrait juste que nous puissions suggérer que nous tirons quelques sensations inédites de notre conversation. Le sujet de la conversation pourrait être n'importe quel sujet. Ce pourrait donc être la vieillesse. Ce pourrait aussi bien être tout autre sujet. Cela n'a pas d'importance. Cela n'a aucune importance.

Gustav : c'est fatigant.
Les personnages voudraient bien prendre eux aussi du recul et aussi de la distance comme le proposent les matériels de l'année dernière. Mais il me semble qu'ils ne prennent que du retard, du retard sur la fiction, du retard sur le texte. Ils tombent du texte.
 









2005 2004 2003 2002 2001 2000




Je prends aussi bien du recul que de la distance. Le souverain être est, autrement dit Dieu, à l'essence duquel seul appartient l'existence, existe. Un appareillage. Le mois avance dans l'oubli de soi. Tirer d'une conversation des sensations inédites. Toute la journée s'était passée dans cet espoir de toi.