Diégèse  dimanche 16 avril 2006


ce travail est commencé depuis 2298 jours et son auteur est en vie depuis 16751 jours (7 x 2393 jours)
2006

ce qui représente 13,7186% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

Séquence 15


avant le texte
le texteaprès le texte
Faut-il fonder la seizième séquence sur le temps qu'il fait, sur cette pluie fine et sur cette lumière pâle ? 
Faut-il fonder la seizième séquence sur le temps qu'il faisait et qui transparaît dans les matériaux des années précédentes qui disent que les nuées ne se dissipent pas. 
Faut-il fonder la seizième séquence sur la spiritualité, sur le fait qu'il faudrait croire à l'existence d'une âme effritée et éparpillée qui se reconstituerait dans une nouvelle Pâque ?
Il ne faut sans doute rien faire de tout cela. Il faut continuer de laisser faire
Et puis vient l'idée que l'éclipse arrive bientôt.
La lumière revient. Il n'y a plus le canapé. Il n'y a plus le téléviseur. Il y a un écran. c'est un écran de projection de films. C'est un grand écran pour des projections en grand écran.

Noëmie : Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je n'ai pas pris le soin de déclarer que Noëmie entre sur scène, puisque c'est évident, puisque je suis devant vous. Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, le film est terminé. Nous espérons que vous avez passé une bonne soirée, car nous sommes sans doute en soirée. Je n'ai aucune possibilité de savoir si c'est le soir ou le matin. Je peux cependant le décider. Je peux décider que c'est une matinée. Je peux tout décider. Les personnages ne craignent pas la folie. Vous devez cependant craindre la folie à croire des personnages.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, nous espérons que vous avez passé un bon moment avec nous. Gustav et Mathieu vont me rejoindre sur scène dans un instant. Ils avaient juste oublié de signer leur contrat.
Je pourrais continuer. Je pourrais continuer la séquence mais je ne souhaite pas déroger au protocole contraignant de l'écriture proposée. Et je ne sais d'ailleurs pas si l'écriture est vraiment proposée ou s'il n'y que le protocole et si le protocole est en lui-même une proposition d'écriture, une proposition suffisante, une proposition qui se suffit à elle-même. 
Je pourrais aujourd'hui considérer les genres littéraires, tous les genres littéraires comme des protocoles d'écriture, ce qu'ils sont puisqu'on peut les définir comme genres. Je pourrais considérer les genres littéraires comme des supports d'écriture.
 
Lecture et écriture se repoussent à l'infini.




2005 2004 2003 2002 2001 2000




Les mots peuvent recoller l'âme effritée dans le temps. Quelque chose qui n'ait pu venir de moi-même. La nouvelle Pâque. Les nuées ne se dissipent pas. Il faut croire à l'âme, il faut croire qu'elle peut s'éparpiller. Qui connaît jamais la cause des empêchements ?