Diégèse  vendredi 8 décembre 2006



ce travail est commencé depuis 2534 jours et son auteur est en vie depuis 16987 jours (16987 = nombre premier)
2006

ce qui représente 14,9173% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texte après le texte
Ils jouent puis ne jouent plus, accueillent puis expulsent l'auteur, se défont de leur statut de personnage, puis se défont de leur statut de personnage jouant des personnages. Ils ne vont nulle part, pas même dans une boucle qui les conduirait à revenir, à revenir vers ce qu'ils ont dit, vers ce qu'ils ont fait. Ce sont des personnages et peu importe combien de fois ils sont redoublés par l'écriture. Ils sont dans l'unicité de la personnification. Mathieu : passez-moi Venise.

Noëmie : c'est automatique.


Mathieu : c'est automatique si nous sommes certains de l'époque à laquelle vivent les personnages que nous jouons.


Noëmie : à Venise, les personnages avaient des ordinateurs portables et des caméras connectées au réseau.


Mathieu : passez-moi Venise. 


Gustav : rien ne dit que nous soyons réalistes.
Les personnages ne sont pas réalistes. Les personnages jouent. Les personnages jouent avec l'auteur et ils jouent avec moi aussi, qui ne suis pas que leur auteur, qui ai une vie en dehors de cette vie d'auteur comme les personnages ont une vie peut-être en dehors de leur vie de personnage.
Rien ne dit que ma vie soit réaliste.
 





2005 2004 2003 2002 2001 2000




La pauvreté de votre pensée. Mais quelle serait la faute de ne pas croire ? All of me. Il n'y a aucun soleil à attendre ce soir. Je perdais mon temps à passer à côté de ton souvenir. Tu sais que je ne pense plus à toi dans le soir tombé.