Diégèse  samedi 23 décembre 2006



ce travail est commencé depuis 2549 jours et son auteur est en vie depuis 17002 jours (2 x 8501 jours)
2006

ce qui représente 14,9924% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Le rythme se ralentit. Il se ralentit jusqu'à l'immobilité, jusqu'à l'impossibilité d'avancer, jusqu'à l'impossibilité de bouger, jusqu'à cette impossibilité d'écrire, de prendre des mots, de choisir des mots, de faire des phrases avec des mots. Ça devient impossible. Et pourtant, ça doit continuer et pourtant ça continue. Mathieu : il fait froid.

Gustav : il fait froid dans cette ville. Il fait froid dans ces images.


Noëmie : c'est uniquement dans l'ordre de la perception.


Gustav : la perception.


Mathieu : dans l'ordre de ma perception.


Noëmie : ce n'est pas possible de mesurer le froid dans les images. Ce n'est pas possible de mesurer ce froid.


Gustav : regardez les images.
Il faudra demain commencer la dernière séquence. Il faudra demain la commencer et puis penser dans le même temps, pendant la même semaine, penser à un nouveau protocole d'écriture, penser à une nouvelle année d'écriture. Il faudra bien y penser et trouver aussi.

Je n'ai aucune idée.
 





2005 2004 2003 2002 2001 2000




Pour l'amour de Dieu. Uniquement dans l'ordre de ma propre perception. Toujours. Encombré de ce livre que je ne comprends plus. Mesurer le froid apposé au froid. Du revers de la voix, il épuise les doutes.