Diégèse  vendredi 29 décembre 2006



ce travail est commencé depuis 2555 jours et son auteur est en vie depuis 17008 jours (24 x 1063 jours)
2006

ce qui représente 15,0223% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Est-ce que les personnages ont la grippe quand l'auteur a la grippe ? Est-ce que les personnages ont mal à la tête quand l'auteur a mal à la tête ? Est-ce que les personnages sont perdus comme l'auteur est perdu, enfoui dans la grippe, dans la grippe enrhumée ? Les personnages sont peut-être immunisés. Les personnages sont peut-être vaccinés. Ils ne sont pas malades. Ils n'ont jamais été malades. Ils n'existent pas. Ils existent. Gustav : on pourrait fredonner des chansons. On pourrait finir l'année en fredonnant.

Noëmie : on ira où tu voudras quand tu voudras.


Mathieu : c'est un joli nom, camarade.


Gustav : vous n'avez pas le même répertoire. On ne peut pas chanter n'importe quelle chanson.


Mathieu : et toi ?


Gustav : un jour comme celui-là, il y a juste un an déjà.
Ils parviennent presque à chanter et je suis fier de mener des personnages à chanter, à presque chanter, à fredonner, à fredonner doucement. Mais ils peuvent aussi crier, tonitruer. On ne sait pas puisqu'on ne les entend pas.
 




2005 2004 2003 2002 2001 2000




Persiflage. Mais parce que je ne promets pas non plus même aux autres de les satisfaire en tout de prime abord... ... je m'attaquerai d'emblée aux principes mêmes sur lesquels s'appuyaient mes anciennes croyances. Les rêves de la nuit plongent dans les abysses. Le nez pris de safran, la tête pleine d'épices jaunes. Pour jouer au poète.