Diégèse  dimanche 12 février 2006


ce travail est commencé depuis 2235 jours et son auteur est en vie depuis 16688 jours (24 x 7 x 149 jours)
2006

ce qui représente 13,3929% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

Séquence 06

avant le texte
le texte après le texte
Le mot diégèse apparaît pour la première fois dans les matériaux, les outils, un mot venu de loin, écrit, écrit là en 2003. Que serait une diégèse sinueuse ? Les matériaux confirment, semblent confirmer les choix effectués jusqu'à maintenant. Il s'agit d'existence, il s'agit de solitude, mais il s'agit aussi, il s'agit surtout de poser cette existence, de placer cette envie d'existence dans une ville, dans une ville qui remue, dans une ville qui invente les personnages, qui invente des personnages. Si l'un des deux personnages est dans la ville, dans une ville, dans une ville qui remue, ce sera B. car c'est à l'évidence B. qui cherche à s'inventer en permanence et qui demande à A. de témoigner. Mais alors, que demande A. ? La réponse qui vient, la seule qui vient là, la seule attendue : l'amour. Et qui pourra témoigner ? C'est B. qui raconte.
Il y a la ville et il y a la banlieue de la ville. Il y a les villes et il y a la banlieue des villes. La ville remue. La banlieue ne remue pas, elle fixe, elle demeure, elle maintient, elle perpétue le mythe de l'existence de la ville. La banlieue ne devient jamais la ville pour que la ville demeure la ville.

A. Paris.


B. La banlieue de Paris.


A. Lyon.


B. La banlieue de Lyon.


A. Encore.


B. La banlieue. Encore.


A. Encore.


B. Il y a donc un centre, le centre de la ville, qui est plus loin, qui n'est pas là et il faut apprendre à replacer ce centre, à le remettre en mémoire, à l'inventer et c'est le centre qui ensuite t'invente. Un jour, le centre est imaginaire. Pour toujours, la ville est imaginaire. Seule existe la banlieue.


B. Montre-moi.
Est-ce qu'il sera possible de montrer la banlieue ? Est-ce qu'il sera possible de prendre des photos de la banlieue ? Je pourrais imaginer un travail photographique, un travail à long terme, un travail qui ne s'épuiserait pas, un travail comme celui des dates sur les trottoirs. Il s'agirait de photographier les panneaux indicateurs, ces panneaux qui n'indiquent jamais la banlieue. Il n'y a pas de panneau indicateur avec le mot banlieue. Il n'y a pas de ville qui indique la direction de sa banlieue. Les villes inventent des noms pour cette banlieue, des noms qui laissent penser, qui obligent à penser qu'il s'agit bien d'autres ville, que l'on indique la direction d'autres villes. Mais il n'y a pas le mot banlieue. Cependant, la banlieue indique le nom de la ville, le nom de sa ville. Il s'agira donc de photographier les panneaux qui indiquent le nom des villes, le nom de la ville, de la grande ville, de la ville qui tire sa définition, et au delà son existence de la banlieue. Justement.




2005 2004 2003 2002 2001 2000




Je ne sais plus ce qu'est la mémoire. J'existe et je t'invente. Tu existes et tu m'inventes aussi. Les méandres de son histoire se perdent dans la diégèse sinueuse. Se conformer à son propre mythe. La ville est solitude cendrée (n'est plus que). La ville remue.