Diégèse  lundi 10 juillet 2006


ce travail est commencé depuis 2383 jours et son auteur est en vie depuis 16836 jours (22 x 3 x 23 x 61 jours)
2006

ce qui représente 14,1542% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texte
après le texte
Ça pourrait être ça, cette séquence, la vingt-huitième séquence, une série de synopsis de films, de films courts ou longs, de films à faire, de films existants, de scènes filmées, de paysages. Ça pourrait être ça une séquence de vacances, prendre des images, décrire des images à prendre, à constituer, à graver. Ça pourrait être ça des images touristiques qui ne prendraient pas pour base, pour base commune, une posture romantique, romantique parce que nostalgique, nostalgique parce que mélancolique. Le paysage ne dit rien de la condition humaine. Film.

Bande titre : la terrasse.

Vocabulaire : le miroitement (de la mer).

Matériaux : n'importe quelle caillasse.

Technique : assemblage au ciment.

Images : on filme chaque plaque de la terrasse et on entrecoupe d'un plan qui montre la mer qui miroite au soleil.

Durée : inconnue.

Ce seraient les vacances de l'écriture et je pourrais même essayer de produire, de produire artisanalement, de produire maladroitement, comme brouillon, comme essai, comme premier essai, le film d'aujourd'hui, puisque ce sont les vacances et puisqu'il y a une terrasse et puisqu'il y a la mer et puisqu'il y a du soleil et qu'ainsi la mer peut miroiter et qu'il y a donc le miroitement de la mer et qu'il est possible, qu'il est donc possible de prendre des images à peu près conformes au synopsis. 

Ce serait un premier film.








2005 2004 2003 2002 2001 2000




Les vacances ne disent rien du monde. Elle ne doit pas être appelée privation, mais seulement négation. Comment se préparer ? Spirale sensible, jeu de fou. C'est presque un mot de théâtre, simulacre. Le simulacre a d'ailleurs failli tourner court.