Diégèse  vendredi 21 juillet 2006


ce travail est commencé depuis 2394 jours et son auteur est en vie depuis 16847 jours (17 x 991 jours)
2006

ce qui représente 14,2102% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte
demain




avant le texte
le texte
après le texte
Les personnages parlent. Les personnages ne partent plus. Les personnages s'installent. Les personnages demeurent et je crois qu'ils vont s'expliquer, qu'ils vont bien finir par s'expliquer, qu'ils vont y aller, qu'ils vont y aller vraiment, qu'ils n'ont pas besoin de supporters pour les encourager, pour battre dans les mains. Je ne souhaite pas qu'ils se fassent du mal. Mathieu : tu veux encore que je te raconte une histoire, une histoire dont tu ne comprendrais pas l'intrigue, dont tu n'aurais pas besoin de comprendre l'intrigue.

Gustav : je voudrais une histoire que je ne pourrais pas entièrement garder en mémoire, une histoire qui ne pourrait être conservée que dans une mémoire vive de grande capacité.

Mathieu : une histoire à éclipse.

Gustav : l'histoire de l'éclipse.

Puisque le texte qui veut se souvenir n'a pas de souvenir, il est préférable de ne rien ajouter, de ne rien vouloir ajouter à ce que l'on saisit de manière confuse, de manière obscure.
 








2005 2004 2003 2002 2001 2000




Une mémoire vive de grande vivacité. Je saisis de manière confuse et obscure. L'éclipse est aphasie. Je ne me souviens plus bien. Catapulter la vie. Le texte qui veut se souvenir n'a pas de souvenirs .