Diégèse  vendredi 16 juin 2006


ce travail est commencé depuis 2359 jours et son auteur est en vie depuis 16812 jours (22 x 32 x 467 jours)
2006

ce qui représente 14,0316% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texte après le texte
Est-ce que le cheminement de Noëmie la conduit au corps en passant par la ville, la ville qui passe. C'est ce que propose le matériel textuel aujourd'hui. Le corps et la ville. Il date d'un temps où les rues de la ville étaient parcourus par des corps. Ce temps, c'était hier. C'est peut-être aujourd'hui. La difficulté avec le présent, c'est ce peut-être qui lui est systématiquement accolé. Et puis il y a tous ces hier qui ont acquis un peut-être. Mais ce qui toujours pourrait être, c'est le corps, le corps dans la ville et puis un autre corps. (Noëmie) C'est dans les journaux. C'est aussi dans les journaux télévisés. C'est dans les magazines. C'est dans les magazines hebdomadaires et dans les magazines mensuels qui parlent de l'art ou qui parlent de la ville, qui parlent des arts, qui parlent des villes, dans tous les magazines qui commentent cette expérience de théâtre réalité qui va durer toute une année, comme une performance théâtrale jamais égalée, à trois personnages et je suis Noëmie et je suis un de ces personnages et mon rôle est de vous accompagner, de vous aider à trouver le sens. Je suis Noëmie la didascalienne. On ne m'a pas encore donné de corps et je suis aussi à la recherche de mon corps, de ce corps, du corps et je passe par la ville, je passe parfois par la ville.
Et cela n'intéresse personne.
Il y a des étapes. Que les personnages, que Noëmie définissent ce qui est appelé le texte comme une expérience de théâtre réalité, qu'elle le nomme ainsi, qu'elle plonge l'espace narratif, la diégèse, dans le temps qui passe comme le temps passe, qu'elle fasse se rejoindre le temps diégétique et le temps qui passe était sans doute inscrit dans le protocole même d'écriture.

Mais il s'agit, il ne peut s'agir, que d'une mise en abyme car le temps diégétique est par nature inassimilable au temps qui passe, insoluble dans le temps qui passe. C'est ce en quoi le temps diégétique rejoint le temps de la mystique, le temps mystique.




2005 2004 2003 2002 2001 2000




L'entendement. L'entendement. Sidération. Je rêve ton rire et ton absence se fait violence. Et la ville passe. Après, le corps.