Diégèse  lundi 8 mai 2006


ce travail est commencé depuis 2320 jours et son auteur est en vie depuis 16773 jours (3 x 5591 jours)
2006

ce qui représente 13,8318% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Sur l'écran, il n'y avait rien et c'est bien sur ce signe, ce signe de rien, ce signe de rien du tout, que Noëmie revient sur la scène, rentre sur la scène. Sur l'écran, il n'y avait rien. Et puis il y a l'éclipse, l'éclipse qui commence aujourd'hui, l'éclipse qui n'est pas rien, l'éclipse qui n'est pas une absence. C'est la présence intense de l'absence. C'est l'absence qui annonce son retour, le désir. (Noëmie) Je suis allée voir. J'y suis allée. Je suis allée dans les rues, dans vos rues, dans ce théâtre, dans le théâtre que sont vos rues et je n'ai pas aimé, et je n'ai pas aimé ce spectacle, le spectacle de vos rues. Ce sont des rues molles. Il ne s'y passe rien. Il ne s'y passe plus rien. Je suis allée seule dans les rues, dans vos rues. Je suis partie seule. Je suis revenue seule. De ce passage dans vos rues j'ai gardé que les rues sont molles, que ces rues sont molles, que le temps les amollit, que le temps ne passe plus que mollement, que le temps est mou et que les rues sont molles. Peu importe que les rues soient molles et peu importe que Noëmie le pense, le dise, le croie, peu importe tout cela car ce qui est important, ce que je crois important, ce que je pense important, ce que je dis important, c'est qu'il y a les rues, c'est qu'il y a cet au dehors de la scène qui vient dans le texte, qui vient entre les personnages, qui va se glisser entre les personnages et je dis que cela est important. Avec cet au dehors de la scène, peut-être que le soleil viendra, peut-être qu'il y aura des nuits et des jours et non plus ce continu flou de la scène, le flouté du temps diégétique.
 








2005 2004 2003 2002 2001 2000




Leur absolue disparition. Laisser loin le cortège des nostalgies. Le 8 juillet 1842, l'éclipse était totale. Sorti de l'hiver, directement pour le printemps, dans une ville étrangère. Dans le passage, il n'y avait que quelques mots. J'avais l'impression d'avoir fait preuve d'intelligence.