Diégèse  mercredi 10 mai 2006


ce travail est commencé depuis 2322 jours et son auteur est en vie depuis 16775 jours (52 x 11 x 61 jours)
2006

ce qui représente 13,8420% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texte après le texte
Il s'agit bien d'hésiter puisqu'il s'agirait de création. Conservation, création, et la tension créatrice entre les deux termes, tension sur laquelle André Malraux fonde cette étrange secte adepte des messes culturelles. Il s'agit bien d'hésiter. Le seul personnage qui serait autorisé à faire part de ses souvenirs serait Gustav, qui serait d'emblée le seul personnage. Cependant, Noëmie et Mathieu ont sans doute aussi des souvenirs. Qui les autorisera à parler ? Et ce serait facile de donner le sens, juste parce que j'ai été créée pour cela, juste parce que j'ai été instituée pour faire cela, pour accomplir cela, ici et que cela se grave, et que cela se dessine, et que cela se fait. Mais il n'y a pas de sens à donner qui puisse se donner tranquillement, qui puisse se donner sans trouble, sans troubler, sans se troubler. Pour le sens, dois-je proférer, dois-je prophétiser, dois-je accumuler les sentences ?
Je voudrais que l'on me relève. Je cherche la relève. Je voudrais me mettre face, juste en face et pouvoir pleurer.
Je ne sais pas ce que fait Noëmie et dans la vulgate artistique, dans le commentaire vulgaire sur la chose artistique, on dirait que Noëmie se met en danger, qu'elle prend des risques. Le risque est cependant mesuré puisqu'elle est seule. Le risque est limité. elle parle seule. Elle ne craint donc ni le dialogue avec les autres personnages, ni l'expulsion, ni les moqueries, ni la consolation. Elle cherche la relève, mais elle la cherche seule. En cela, c'est sans doute de Descartes qu'elle est la plus proche.
 








2005 2004 2003 2002 2001 2000




Tenter de croire au collectif et jouer perso. Hésiter entre création et conservation. La couronne d'Albanie. L'image penche, se défausse sur le temps. J'entends la voix qui vient avec insistance, avec douceur jusqu'à moi. Je parle plus de ce texte qu'il ne se fait.