Diégèse  samedi 11 mars 2006


ce travail est commencé depuis 2262 jours et son auteur est en vie depuis 16715 jours (5 x 3343 jours)
2006

ce qui représente 13,5328% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Il faut terminer cette séquence et cette séquence se termine par un prénom féminin et par un corps féminin, par une allure féminine, par des mouvements féminins et par une voix féminine, par une voix. 
S'il y a une voix, c'est une voix qui chuchote, qui chuchote dans une oreille, qui chuchote comme on chuchote le soir dans une oreille, comme un chuchotis intime, un chuchotis d'intimité car c'est une voix féminine et la voix féminine qui chuchote est une voix intime.
Je ne sais cependant pas comment elle s'appelle et je dois encore rechercher sa trace dans les fictions potentielles.
C, c'est Noëmie et de Noëmie on ne sait rien, du prénom Noëmie, on ne sait rien sinon que c'est le personnage, Monsieur Pinter, que c'est le personnage qui accueille l'auteur avec le moins de complaisance, qui accueille l'auteur avec le moins de bienveillance, qui accueille l'auteur avec le moins de douceur car Noëmie est une femme qui n'est pas une femme douce et qui voudrait aller dans un monde où les hommes sont doux. Et l'on pourrait même penser que c'est le tréma de son prénom qui fait partir Noëmie de l'absence de douceur vers la douceur et Noëmie n'a pas une voix douce, quand bien même elle chuchote, quand bien même elle chuchote à l'oreille en baissant la voix, quand bien même elle lit parfois des phrases de Descartes.

Mathieu, Gustav, Noëmie.

C'était ainsi.
Noëmie s'appelle Noëmie, elle s'appelle ainsi et je viens à penser que c'est pour m'ennuyer car saisir sur un clavier le nom de Noëmie avec l'interruption du tréma, le redoublement du tréma qui fait qu'il y a deux touches, qu'il faut frapper deux touches pour une seule lettre dans un seul prénom, dans le prénom de Noëmie, c'est une interruption de la pensée, c'est une interruption du texte. Noëmie interrompt.




2005 2004 2003 2002 2001 2000




Rassembler toutes les explosions des jours d'explosion. Un enseignement de la nature. Rechercher encore les traces d'une fiction. Dans le chuchotis de l'oreille. Au profit des soirs perdus. C'est alors le roman qui revient.