Diégèse  mercredi 15 mars 2006


ce travail est commencé depuis 2266 jours et son auteur est en vie depuis 16719 jours (3 x 5573 jours)
2006

ce qui représente 13,5534% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Je n'ai pas besoin, pas trop besoin de chercher les meilleurs outils pour écrire le texte car cette histoire d'ami loué, d'amitié tarifée est une histoire qui tire un fil, un fil qui est comme une pause dans le texte, une pause qui de surcroît, fonctionne comme un semblant d'explication aux séquences précédentes. Mais encore faut-il pouvoir continuer... (Mathieu) Quel est mon argument publicitaire, mon argumentaire de vente, ma promotion, le mot-clé ?
L'apaisement.
Je propose l'apaisement. Dans une vie troublée par des amours difficiles ou l'absence d'amour, dans une vie compliquée par des passions ou l'absence de passion, par le désir, un trop plein de désirs ou l'absence de désirs, mon offre, ma proposition, mon marché, c'est l'apaisement, le lieu d'une relation enfin apaisée avec un autre et cet autre, c'est moi et c'est moi que vous payez pour cela.
C'est implacable et je ne sais pas si cela sera suffisant pour que l'on donne à Mathieu le nom d'une rue dans cent cinquante ans. C'est implacable, c'est angoissant. C'est douloureux, cet apaisement et qui pourrait bien avoir envie d'être apaisé de cette façon ? Mais justement, puisque cela s'achète.
 












2005 2004 2003 2002 2001 2000




Que va-t-on inventer aujourd'hui qui portera le nom d'une rue dans cent cinquante ans ? Une grande différence. Le lieu de l'amour apaisé. Un voyage enfin apaisé. Je ne connais plus ton nom. C'est l'utopie qui est tirée des cartes du sort de la conversation.