Diégèse  jeudi 30 mars 2006


ce travail est commencé depuis 2281 jours et son auteur est en vie depuis 16734 jours (2 x 3 x 2789 jours)
2006

ce qui représente 13,6309% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Je sais, je me doute, je me doute bien, que les personnages, que les trois personnages, ensemble et tour à tour, vont parler de l'éclipse, un jour, prochainement, je ne sais pas quand et l'éclipse, cette éclipse, était annoncée hier au Liban et puis aussi en Afrique.
Les personnages vont parler de l'éclipse, cette éclipse qui arrive, cette éclipse qui revient à travers le temps et si l'on y pense, si l'on y pense un peu, une éclipse n'est pas sensible au temps qui passe, une éclipse, dans sa fugitivité même, dans son accident incident, dans sa prévision astronomique, n'est pas sensible au temps qui passe.
Gustav : et le jeu des éclipses ?
Noëmie : ils ont inventé, pour eux seuls, un jeu particulier qu'ils appellent le jeu des éclipses.

Gustav : et le jeu des planètes ?


Noëmie : dans ce qui va suivre, nous allons prendre connaissance d'un nouveau jeu, inventé par trois protagonistes, vous allez le voir, un peu particuliers, le jeu des planètes.


Mathieu : quand est-ce que l'on peut savoir quand tu cesses d'annoncer, quand tu cesses de travailler, quand tu sors de la didascalie ?


Noëmie : et le jeu des éclipses ? Et le jeu des planètes ?
Je n'étais pas certain du mot "fugitivité", je n'en étais pas vraiment certain et le dictionnaire du traitement de texte ne le connaissait pas, ne le connaissait pas non plus et j'ai pourtant trouvé des articles et notamment des articles de psychanalyse qui utilisent ce mot, qui l'utilisent pour exprimer le temps qui passe, et qui évoquent ainsi la fugitivité de la vie.
J'ai ainsi trouvé un article d'un psychiatre intitulé Le théâtre de l'ambivalence dans lequel la question de la fugitivité de la vie apparaît, disparaît, apparaît, avec un nécessaire appel à Freud.
Fugitivité, éclipse.





2005 2004 2003 2002 2001 2000




Notre avenir et notre mémoire. Je ne dois pas nourrir de soupçon. Distant, nécessairement. Je ne sais plus vraiment ce que j'écris. C'est toi qui te promènes, à travers mes mots, dans Venise dévastée. Je me dis que tu t'ennuies, que je m'ennuie aussi.