Diégèse  mercredi 8 novembre 2006


ce travail est commencé depuis 2504 jours (23 x 313 jours) et son auteur est en vie depuis 16957 jours (31 x 547 jours)
2006

ce qui représente 14,7668% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Les personnages ne dorment pas. Les personnages ne dorment jamais. Quand je reviens les chercher, quand je reviens les écouter, quand je reviens, ils sont là, ils sont éveillés, ils ne dorment pas et cela fait longtemps qu'ils ne dorment pas. Et je peux repartir loin d'eux et jusque dans mon sommeil avec ce sentiment mou de l'inconnu. Noëmie : Noëmie insiste alors sur le fait qu'il n'y a pas de spectateurs. Elle se place entre Mathieu et Gustav. Ceux-ci se déplacent un peu pour pouvoir continuer à parler et à s'entendre mais Noëmie se déplace aussi, en même temps qu'eux et leurs mouvements sur la scène donnent un pas de danse. Musique.

Mathieu : mais il n'y a pas de spectateurs.
Et les personnages ne dorment pas. Ce n'est pas parce que les matériaux appellent le sommeil et appellent donc aussi le réveil, ce n'est pas parce que l'auteur dort et ne peut pas se réveiller que les personnages, qui sont des personnages, qui sont bien des personnages, qui demeurent des personnages, ce n'est pas pour cela qu'ils dorment ou qu'ils vont dormir. 
Il n'y a pas de spectateurs qui, eux, pourraient dormir.
 








2005 2004 2003 2002 2001 2000




Pas d'excuses. Une nature trompeuse. All of me. Juste avec assez de cris. Je suis reparti avec ce sentiment mou de l'inconnu. Je me suis réveillé doucement.