Diégèse  vendredi 10 novembre 2006


ce travail est commencé depuis 2506 jours (2 x 7 x 179 jours) et son auteur est en vie depuis 16959 jours (3 x 5653 jours)
2006

ce qui représente 14,7768% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte
demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Il n'y aura pas de répit pour les personnages. Même s'ils ne doivent dire que quelques mots, marquer leur présence par quelques mots, ce sera quelques mots de plus, ce sera encore quelques mots. Gustav : peu importe les spectateurs puisqu'il y a les mots, puisqu'il y a ces quelques mots et que je les prononce et que les prononçant j'entends quelque chose et j'entends quelque chose qui se rencontre effectivement dans les choses.

Noëmie : René Descartes. 


Mathieu : il est peut-être le seul spectateur.
Il n'y a que quelques mots, mais ils restent en cohérence, ils restent cohérents. Il n'y aura jamais de répit pour les personnages.
 










2005 2004 2003 2002 2001 2000




L'information qui montre, qui démontre, qui prouve sa façon d'informer. J'entends quelque chose qui se rencontre effectivement dans les choses. Donc. Malgré le froid qui vient, le froid. Un ou plusieurs acteurs névrotiques. Il n'y aura jamais aucun répit entre nous.