Diégèse  dimanche 26 novembre 2006



ce travail est commencé depuis 2522 jours et son auteur est en vie depuis 16975 jours (52 x 7 x 97 jours)
2006

ce qui représente 14,8571% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Est-ce que cette nouvelle séquence va permettre le retour des personnages, des mêmes personnages, de ces mêmes personnages ? Il n'aura fallu qu'une semaine pour que je les oublie, pour que je les oublie un peu, pour que je sache qu'ils ne me sont pas vraiment attachés, que je n'y suis pas vraiment attachés, qu'il ne faut pas que je m'attache à eux, qu'ils ne sont en fait porteurs d'aucune émotion. Gustav : je m'appelle Gustav.

Mathieu : je m'appelle Mathieu.

Noëmie : je m'appelle Noëmie.

Gustav : nous n'allons pas jouer devant vous. Nous ne sommes pas là pour jouer. Nous ne connaissons plus aucun jeu. Nous ne connaissons aucun texte. Vous n'allez pas passer un bon moment. Vous n'allez pas passer non plus un sale quart d'heure. Nous ne sommes porteurs d'aucune émotion, nous ne sommes porteurs d'aucun souvenir, d'aucune image. Nous sommes comme la plupart des gens dans la rue. Vous pouvez considérer que nous sommes aussi des éléments de décor.

Je ne sais pas s'il faut persister. Je ne sais pas s'il faut encore persister dans ces investigations, après tant d'autres, la disparition des personnages, la disparition des spectateurs, la disparition de l'intrigue, de la fiction, du récit, du divertissement. Je ne sais pas s'il faut continuer tout cela.

Mais je sais bien qu'il faut continuer.

 





2005 2004 2003 2002 2001 2000




On dit qu'on ne le fera plus. La nature de l'homme comme composé d'esprit et de corps. Le Musée de la marionnette. Épousant tous les paysages et les mêlant les uns avec les autres. Je me demande encore quelle tristesse tu vas avoir inventée. Cette saveur immense de ce qui aurait pu être pour toujours perdu.