Diégèse  vendredi 13 octobre 2006


ce travail est commencé depuis 2478 jours et son auteur est en vie depuis 16931 jours (16931 = nombre premier)
2006

ce qui représente 14,6359% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Il faudrait aller vite, trouver le texte tout écrit, le trouver déjà écrit, même dans la tête, même dans sa tête, savoir déjà ce qu'il faut écrire, puisqu'il faut aller vite. Mais ce n'est jamais comme cela. Je ne sais jamais. Même s'il faut aller vite, je ne sais jamais. Alors, il suffit juste d'écrire moins, de comprimer, de compresser le texte, pour aller vite, puisqu'il faut aller vite. Noëmie : free time toy... Tu ne peux pas ignorer, tu ne peux pas faire semblant d'ignorer que cette expression, ce nouveau terme a quelque chose de sexuel, comme une invitation subliminale à une sexualité tarifée. Tu joues toujours avec l'idée de prostitution et c'est désagréable.

Mathieu : c'est désagréable pour qui ? Pour personne. Il n'y a personne pour qui ce pourrait être désagréable.
Ce pourrait être désagréable pour le lecteur, ce pourrait être désagréable pour le spectateur. Mais il s'agit d'une autre dimension. Il n'y a personne, vraiment personne. Vite.
 








2005 2004 2003 2002 2001 2000




L'opinion commune. Une certaine faculté passive de sentir. Toujours. Les lambeaux de ma tête. Les situations de joie, de plaisir, de bonheur. Les couloirs secrets de conversations privées.