Diégèse  lundi 4 septembre 2006


ce travail est commencé depuis 2439 jours et son auteur est en vie depuis 16892 jours (22 x 41 x 103 jours) 2006

ce qui représente 14,4388% de la vie de l'auteur

hier   L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Les personnages sont sortis et leur façon de sortir, c'est la projection, c'est la projection d'images. Ce qui est intéressant, c'est que le spectateur supposé, ce spectateur, cette spectatrice, lui, elle, ne sortent pas mais demeure convoqué, demeure convoquée, à la sortie sur écran de personnages dont il reste à déterminer, comme les choses matérielles selon Descartes, s'ils existent. Gustav : il me reste à examiner si des choses matérielles existent.
 
Mathieu : les Méditations métaphysiques. Sixième méditation. En vérité, je sais déjà au moins qu'elles peuvent exister, en tant qu'elles sont l'objet de la mathématique pure, puisque je les distingue. C'est ainsi qu'avec Descartes, avec René Descartes, on peut conclure que l'image numérique, pour ce en quoi elle est mathématique pure, aboutissement du système binaire, existe vraiment, existe davantage que toute autre représentation d'un objet analogique, d'une personne dont on ne peut avoir une compréhension claire et distincte.
Et sur l'écran, pendant ce temps, pendant ce même temps, qu'est-ce qu'il y a sur l'écran, sur les écrans, puisque les écrans numériques sont devenus la réalité, la vraie réalité puisqu'elle est mathématique ?
Il faudra dire, il faudra écrire demain ce qu'il y a sur l'écran, ce qu'il y a sur les écrans mais il est certain, il est entièrement certain que sur les écrans, il y a des images, et que ce sont des images numériques.
 




2005 2004 2003 2002 2001 2000




L'information fonctionne à l'évidence par polarisation. Il me reste à examiner si des choses matérielles existent. Un équilibre. La vie passe son temps à elle, comme elle veut, sans jamais me demander mon avis. Ce temps qui brode d'affreuses histoires oubliées. L'épisode était terminé.