Diégèse  mercredi 6 septembre 2006


ce travail est commencé depuis 2441 jours et son auteur est en vie depuis 16894 jours (2 x 8447 jours)
2006

ce qui représente 14,4489% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
En quoi est-ce que l'existence de la réalité est nécessaire à l'exercice de l'imagination ? Sans doute autant que le sont les bribes d'écriture prélevées sur les pages des années précédentes de Diégèse. C'est la même manière, c'est le même procédé, c'est une technique comparable. Est-il possible d'atteindre les géométries parfaites, la mathématique pure, la mathématique textuelle pure ? Gustav : que pourrais-je regarder ? Quelle image ? On passe des images, on passe des images numériques sur des écrans réfléchissants mais cela ne bloque pas le processus d'imagination.

Noëmie : une certaine application de la faculté cognitive.

Mathieu : c'est trop théâtral, ces didascalies sont trop théâtrales. On dirait un spectacle.


Gustav : un corps qui est intimement présent et donc existant.


Mathieu : le détournement de Descartes, ce n'est pas Descartes. 


Gustav : il ne s'agit pas de cela.
Et il n'est pas question de la géométrie parfaite des corps. Et il n'est pas question de la séduction des voix et des amours qui changent et qui demeurent. Le texte laisse des matériaux tous les éléments, la plupart, les éléments qui pourraient être sensibles, qui pourraient être de l'ordre de la sensibilité
Parfois je voudrais que le texte n'existe simplement pas.
 





2005 2004 2003 2002 2001 2000




... les pouvoirs donnés, les pouvoirs communément donnés à la fin des temps. ... car si l'on considère bien attentivement ce qu'est l'imagination, elle apparaît comme n'étant rien d'autre qu'une certaine application de la faculté cognitive à un corps qui lui est intimement présent et donc existant. Les géométries parfaites. Parfois je voudrais que le voyage n'existe simplement pas. Et puis ta voix me plaît. Dérisoires ces amours qui changent et qui demeurent.