Diégèse  mercredi 20 septembre 2006


ce travail est commencé depuis 2455 jours et son auteur est en vie depuis 16908 jours (22 x 3 x 1409 jours)
2006

ce qui représente 14,5198% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




avant le texte
le texteaprès le texte
Les personnages, qui n'ont pas de vie, puisque ce sont des personnages, ont l'avantage de connaître leur durée de texte, qui n'est pas une durée de vie, puisqu'ils n'ont pas de vie, ont cet avantage sur les humains, qui ont une vie, puisque ce sont des humains et que personne ne semble vraiment maîtriser leur diégèse, ce rapport inouï entre leur existence et leur fiction car puisqu'ils sont des humains, ils sont aussi des personnages. Mathieu : nous échappons à la performance, et nous échappons aussi aux énoncés performatifs puisque nous sommes des personnages. Un personnage ne fait rien lorsqu'il dit quelque chose. Il ne fait que dire son texte.

Noëmie : mais vous pourrez convenir que la didascalie est une pure performation. Vous êtes ce que je dis que vous êtes, davantage même que vous faites ce que je dis que vous faites.

Gustav : je pense à Bagdad.

Noëmie : ce n'est pas dans le texte.

Gustav : je ne connais pas mon texte.

Je m'inquiétais hier, c'était hier, de la tentation des personnages de la théorisation, de leur tentation de théoriser et je m'en inquiétais à tort, vraiment à tort, puisqu'ils cherchent, ils cherchent vraiment ce à quoi, comme personnages, ils peuvent servir, ils peuvent bien servir au texte.





2005 2004 2003 2002 2001 2000




Est-ce qu'il y a un bon usage du rhume ? ... je croyais sentir certaines choses tout à fait différentes de ma pensée. Démontrable. La mort fait encore tant de bruit. Sans grand espoir de vivre bien longtemps. Ta ville soudaine.