Diégèse  lundi 4 août 2008


ce travail est commencé depuis 3139 jours et son auteur est en vie depuis 17592 jours (23 x 3 x 733 jours)
2008

ce qui représente 17,8433% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Est-ce que la rue de Belleville existe encore ? http://www.panoramio.com/photo/3815534 - gnagor -






Les rêves, puis le souvenir des rêves font toute une archéologie douceâtre de souvenirs qui nous conduit parfois au bord même d'une asphyxie esthétique.





Me souvenir de mes rêves, c'est la dernière preuve que je peux tirer de ma pensée l'idée de quelque chose.


On se réveille et on ne sait déjà plus grand chose de la production onirique. Il faudra bien que les rêves reviennent. Il s'agira bien de les y obliger. Je ne peux pas attendre l'année prochaine. L'année prochaine, j'aurai d'autres craintes.







Il n'y a aucune crainte à avoir. L'obscurité n'ira pas au delà.



Je lie l'angoisse et le temps qui passe et cela fournit les craintes. Mais je sais que ce genre de lien est interdit, n'est pas correct.



2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


On ne sait déjà plus grand chose. Il s'agira bien de les y obliger. Mais ce genre de lien est interdit, n'est pas correct. Je peux tirer de ma pensée l'idée de quelque chose. L'obscurité n'ira pas au delà. Au bord même d'une asphyxie esthétique. Tout une archéologie douceâtre de souvenirs. L'année prochaine, j'aurai d'autres craintes.