Diégèse  mardi 8 avril 2008


ce travail est commencé depuis 3021 jours et son auteur est en vie depuis 17474 jours (2 x 8737 jours)
2008

ce qui représente 17,2885% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth


La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Ce sont toujours les mêmes promenades. http://www.panoramio.com/photo/9022943 - flavio.bosso -






Ensuite, Je ne me réveille que pour m'endormir encore jusque loin dans la journée qui me démange. Je commence la journée par des chansons de variété et des images d'Égypte dans la tête. Puis le temps s'accélère en petites choses à faire, savoir si le ciel est bleu encore, s'il pourrait pleuvoir avant la fin de la journée.



Le temps de ce temps ne me plaît pas du tout. J'ai même un peu froid.






S'il se trouve vrai que le froid n'est rien d'autre qu'une privation de chaleur, l'idée qui me le représente comme quelque chose de réel et de positif sera dite à juste titre fausse.



On sait combien de temps ?



Il n'y a aucune possibilité de se tromper. Il n'y a aucun moyen de savoir combien de temps.







Alors il y a la ville, les grondements de la ville, nombreux, avec la stridence urbaine, aiguë, avec l'agitation urbaine, urbanisée, vive. , Les grondements de la ville ne livrent pas leur sens. Il n'y a pas de temps, il n'y a pas de sens.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Il n'y a aucune possibilité de se tromper. Il n'y a aucun moyen de savoir combien de temps. La ville, les grondements de la ville, nombreux, avec la stridence urbaine, aiguë, avec l'agitation urbaine, urbanisée, vive, les grondements de la ville ne livrent pas leur sens. S'il se trouve vrai que le froid n'est rien d'autre qu'une privation de chaleur, l'idée qui me le représente comme quelque chose de réel et de positif sera dite à juste titre fausse. Le temps de ce temps ne me plaît pas du tout. Le temps s'accélère en petites choses à faire, savoir si le ciel est bleu encore, s'il pourrait pleuvoir avant la fin de la journée. Je ne me réveille que pour m'endormir encore jusque loin dans la journée qui me démange. Je commence la journée par des chansons de variété et des images d'Égypte dans la tête.